lundi 11 mars 2013

La semaine polonaise de Viva Musica

Le semaine du 4 mars 2013, je me suis amusé sur Facebook à publier une vidéo d'un artiste polonais glané au pif dans ce foutoir mal rangé et mal foutu qu'on appelle YouTube.
J'ai pris sur mon temps de loisirs pour aller glaner, de moteur de recherche en moteur de recherche, de lien en lien, quelques jolies surprises polonaise. Une condition, être chanté en langue polonaise.
Le point de départ, c'est la découverte sur mon mur Facebook de Maria Peszek.

Lundi 4 mars
Place à Maria Peszek, avec un titre de 2005 Moje Miasto.
Ce titre lancinant pose bien l'univers de la chanteuse, également comédienne, qui a sorti un album l'an dernier qui se nomme Jezus Maria Peszek.


Mardi 5 mars
Czeslaw Spiewa, un groupe polonais (avec plein de consonne donc), une superbe belle surprise. Si quand on farfouille un peu dans la discographie du groupe, on trouve toujours un peu la même chose niveau arrangement ou mélodie, Czslaw Spiewa reste une belle surprise; On regrette de ne pas comprendre les paroles. Accordéon, violon saxophones/clarinettes un zeste folk et un zeste pop le tout autour du chanteur leader Czeslaw Mozil. Le titre Maszynka Do Swierkania est extrait de l'album Debiut, enregistré en 2008

Mercredi 6 mars
Tori Amos en polonais, ça doit se dire Gaba Kulka. Chanteuse et pianiste. Une artiste assez intéressante qui tend sur certains morceaux sur du Kate Bush en polonais qui n'hésite pas à changer de style avec une forte personnalité.
Le titre Niejasności est extrait de l'album Hat, Rabbit sorti en 2009.

Jeudi 7 mars
Mela Koteluk, une belle polonaise de 28 ans chante Dlaczego Drzewa Nic Nie Mowia extrait de l'album sorti en 2012 Spadrochon.
Je vous invite à découvrir quelqu'un de ces titres de son premier album comme Melodia Ulotna ou Stale Plynne.

Vendredi 8 mars
Entre Tom Wait et Paolo Conte avec un cassage de voix goût volka le tout à la sauce polonaise.
20 ans de carrière pour le chanteur poète et guitariste (même si ça ne voit pas des masses sur cet extrait). Il s'appelle Mark Dyjak et, c'est un peu cliché, mais il a commencé comme plombier; un plombier polonais donc. Ça craque et c'est roc, ça sent bon l'Europe de l'Est. Ya des trucs un peu déroutant chez lui. Il s'agit de Człowiek (Złota ryba), extrait live de l'album Moje Fado (2011) .

Pour conclure cette semaine polonaise, j'ajoute pour le week end deux titres qui sortent de la discothèque.
Le premier est une reprise de l'Estaca, chant catalan anti Franco de Lluis Llach. La version polonaise, Mury (mur) est de Jacek Kaczmarski, en 1980. L'extrait est un live fin des années 80.

Le second titre est extrait de l'labum Uprooting des Warsaw Village Band, une bande de pote qui souhaite contrer le conformisme et la culture de masse avec une musique parant de la musique traditionnelle polonaise. Le titre est In The Forest.

Et vous, c'est quoi votre coup de coeur polonais ? 




4 commentaires:

mediamus a dit…

Marek Grechuta ! J'ai même acheter un D de lui sur Amazon, c'est dire ! (La preuve par l'achat, le vrai engagement du fan :-)) Sa page artiste sur Youtube si je devais choisir une de ses chansons Ocalić od zapomnienia [Sauver de l’oubli]

Frédéric Neff a dit…

Merci pour l'info, je cours écouter ça

precuit a dit…

Je suis tellement vexée de en pas avoir pensé la première à marek grechuta!
On est des grands fans.
Perso ma préférée reste le classique "Dni ktorych jeszcze nie znamy".
C'est rigolo d'écouter les Beatls polonais: czerwone gitary.
Et la chanson préférée de ma grand-mère: Sciernisko de Golec U Orkiestra (et tout Golec U Orkiestra en général :))
En tout cas merci pour toutes ces belles découvertes, je me suis régalée!

Ho Fr a dit…

Informations totalement agressif que vous avez posté ici c'est vraiment utile pour moi de garder de continuer.
Merci



musiques et videos